"Les Bambins" 2015 Agrandir l'image

"Les Bambins" 2015

Nouveau produit

  • Clos des Augustins
  • VDP du Val de Montferrand
  • Vin Blanc
  • Vinification naturelle

Plus de détails

9,50 € TTC

En savoir plus

A 20 km au nord de Montpellier, à la limite du Gard et de l’Hérault, le cru du Pic Saint Loup est le plus septentrional des Coteaux du Languedoc et l’un des plus prestigieux. Le Pic Saint Loup (658 m) et le causse de l’Hortus (512 m) dominent un relief dont les altitudes avoisinent les 150 mètres.

Les vins du Pic Saint Loup ont une identité très marquée. Les sols, d’origine argilo-calcaire provenant d’éboulis, et un micro climat contribuent à la spécificité des vins. Le vignoble est soumis à des influences méditerranéennes et continentales ; les amplitudes thermiques sont importantes, notamment en été où les journées sont chaudes et les nuits fraîches.

Vigneron de père en fils depuis les années 1920, Roger Mézy et ses fils Frédéric et Damien, trois passionnés, proposent des vins gourmands et de caractère.

Les vignes sont situées sur les communes de Saint Mathieu de Tréviers, du Triadou et de Fontanès. Grâce à des rendements très faibles, des vendanges manuelles et un tri sélectif, les raisins sont récoltés à parfaite maturité dans les meilleures conditions. Les vinifications se passent en cuves thermo régulées et l'élevage en fûts pour complèter harmonieusement la maturation.

Dans la famille Mézy, le vin est une histoire de famille et cette passion se transmet de génération en génération. Au début du 20e siècle, les deux arrières grands-pères, se prénommaient tous les deux Augustin, et travaillaient déjà la vigne sur 22 hectares de terres, au pied du Pic Saint-Loup. C’est en leur mémoire que le domaine fut baptisé le Clos des Augustins.

C’est Roger qui décida de reprendre le domaine, abandonné dans les années après-guerre, et de renouer avec la tradition familiale. En 2000, les 4 hectares de vignoble, situés sur un terrain de 25 hectares sont entièrement replantés, 10 hectares supplémentaires sont défrichés et replantés. Le chai est construit à la place d’un ancien hangar.

L’un de ses deux fils, Frédéric, commence à s’intéresser sérieusement au vignoble et entreprend de reprendre le flambeau. En 2005, Frédéric acquiert 6 hectares sur la commune de Fontanès sur le terroir de La Roque, auquel on rajoute 4 hectares de vieille Syrah au pied du Pic Saint Loup sur la commune de Saint Mathieu de Tréviers. L’histoire continue, la succession est assurée. Aujourd’hui, Frédéric, aidé de son frère Damien, et avec le soutien de leur père Roger.

La philosophie du Clos s’inscrit dans cette préservation de l’espace naturel et d’une culture de la vigne respectueuse de la plante et du vivant. Pour être en adéquation avec leurs convictions, depuis 2004, les interventions en vigne, en vinification et en élevage se décident en fonction des phases lunaires. L’utilisation de sulfites limitée dans les proportions minimales requises à la bonne conservation du vin, les rendements maîtrisés pour favoriser un état sanitaire des baies irréprochable. En convertissant une partie du vignoble en agriculture biologique et l’autre en biodynamie. Le clos diminuera ses doses de traitements tout en compensant par des pulvérisations à base de plantes.

Un souci constant de qualité Des rendements faibles, de 30hl/ha et parfois jusqu’à 15hl/ha. Des vendanges entièrement manuelles en caissettes trouées pour préserver les baies. Des raisins récoltés à parfaite maturité : les vendanges peuvent s’étaler sur plusieurs semaines, car ne sont récoltés que les raisins parfaitement mûrs, les fruits de qualité insuffisant étant écartés. C’est pourquoi les vignes sont vendangées parcelle par parcelle, voire rang par rang.

Un élevage en fûts de chêne neufs, qui suppose des investissements matériels lourds et contraignants, mais seuls garants du niveau de qualité visé.

Avis

Donnez votre avis

"Les Bambins" 2015

"Les Bambins" 2015

  • Clos des Augustins
  • VDP du Val de Montferrand
  • Vin Blanc
  • Vinification naturelle